Assurance de prêt : la garantie perte d’emploi

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, votre banque vous demande de souscrire une assurance emprunteur, laquelle peut contenir une garantie perte d'emploi. L'Assureur Crédit vous détaille cette option.

Prise en charge des mensualités en cas de chômage

Comme vous le savez, l’assurance emprunteur a pour but de se substituer au souscripteur si ce dernier ne peut plus honorer, en raison d’événements imprévus, les mensualités de son crédit immobilier.

Parmi ces aléas, il y a l'hypothèse qu'il perde son emploi suite à un licenciement. Ses revenus diminuant, le souscripteur peut éprouver des difficultés à régler ses dettes. C’est justement pour pallier cette éventualité qu’il a la possibilité d’inclure dans son assurance la garantie perte d’emploi.

Les conditions de la garantie perte d’emploi

Pour pouvoir souscrire cette option, certaines conditions sont à respecter :

  • l'emprunteur doit être en contrat à durée indéterminée. Les salariés indépendants, les professions libérales, les artisans, les exploitants agricoles, les commerçants sont donc de ce fait exclus de ce dispositif. À noter que le salarié en période d’essai, en préavis de licenciement ou démissionnaire ne peut pas non plus souscrire la garantie perte d’emploi ;
  • le souscripteur est tenu de justifier qu'il est rattaché à un régime d’assurance chômage ;
  • une limite d’âge est parfois imposée (entre 55 et 65 ans), en fonction des organismes.

Les modalités d’application

La garantie perte d’emploi entre en jeu lorsque vous êtes licencié par votre entreprise. Il faudra alors fournir les documents justifiant de votre situation : contrat de travail, lettre de licenciement, attestation Pôle emploi, etc.

Mais attention, en fonction des contrats, il est possible qu’il y ait un délai de carence, qui court dès la souscription de l’assurance. Il s’agit d’une période pendant laquelle la garantie ne s’applique pas même si vous perdez votre emploi. Ce laps de temps peut s’étendre de six à douze mois.

Mais ce n’est pas tout, un délai de franchise de trois à six mois peut aussi être appliqué. Cela signifie que durant cette période, qui commence dès que vous percevez vos Assedic, l’assureur ne couvrira pas les mensualités que vous ne pouvez pas honorer.

L’indemnisation

Tous les contrats ne fonctionnent pas de la même manière concernant l’indemnisation. Certains assureurs vont payer les mensualités, à charge pour les emprunteurs de les rembourser dès qu’ils auront à nouveau un emploi. D’autres, au contraire, prévoient de prendre en charge définitivement les sommes qui restent dues jusqu'au moment où les souscripteurs retrouvent une activité professionnelle.

Quelle que soit la forme proposée, il faut savoir que le paiement est limité dans le temps (entre 18 et 48 mois).

La garantie perte d’emploi est un mécanisme assez complexe et contraignant. Il est indispensable avant toute signature de bien lire les conditions générales afin de savoir parfaitement à quoi vous vous engagez.

 

Au moment de choisir votre assurance emprunteur, n’hésitez pas à faire appel à  l'Assureur Crédit, il pourra vous aider à trouver les garanties qui vous conviennent le mieux.